Le confinement, vu par Beaunez

image.png
Une chronique-BD tendre et mordante du confinement de mars à mai 2020.

Connue pour ses dessins féministes, BEAUNEZ a l’art de souligner les contradictions entre idéal romantique et désirs sexuels. Ici, une nouvelle veine pour la dessinatrice : la peur de la mort, liée à la pandémie de Covid-19 (voir son dessin historique p.61).

Le remède de BEAUNEZ : l’humour. Mieux : l’humour sur soi. ” Rien de tel pour renforcer les défenses immunitaires ! “…  On comprend mieux l’afflux récent des adhésions à France-Cartoons.
Album distribué sur beaunez.net (1€ reversé à nos soignant.e.s par album vendu).
Disponible sur beaunez.net

 

Disponible sur beaunez.net